Connect with us

Hi, what are you looking for?

Papa d'amour

Bavardages

Vivre loin de ses enfants – Mon expérience de papa

Vivre loin de ses enfants - Mon expérience de papa

Vivre loin de ses enfants, mon vécu. Aujourd’hui, je souhaite vous livrer mon retour d’expérience car lorsque je me suis retrouvé dans ce cas de figure où j’ai dû aller vivre loin de mes bambins, j’ai eu beaucoup de mal à trouver des témoignages avec un vécu similaire sur internet et les réseaux sociaux. Et Dieu sait que lors d’une séparation ou d’un divorce, beaucoup de pères de famille rencontrent cette situation. Vivre loin de ses enfants, cette épreuve.

Garder le lien avec ses enfants

Suite à la séparation, je me suis installé à 600km de mes enfants et il était totalement impensable que les kilomètres physiques mettent une distance émotionnelle entre mes enfants et moi. “Papa sera toujours là” n’était pas une formule mais une parole, un besoin viscéral que je ne voyais pas s’annihiler suite à la séparation d’avec leur maman.

Concrètement, je vois mes trois premiers chatons pratiquement chaque mois ou entre une semaine et quinze jours pendant les vacances scolaires. Lorsqu’ils sont chez leur maman, je les appelle au minimum 2 fois par semaine via Skype.

Pour leur équilibre, pour leur construction et pour l’assurance que Papa les aime, il est impératif de garder ce lien lorsqu’on a l’impossibilité d’aller chercher ses enfants chaque week-end ou que les kilomètres ou quelconque raison ne permettent pas de les voir aussi souvent qu’on le souhaiterait.

Comment les enfants ressentent la distance avec Papa ?

Ma crainte première était forcément de créer de la déception et de voir s’installer un doute concernant l’amour intense que Papa leur portait.

Et j’ai été très étonné de la réaction de mes enfants, de leur capacité à s’adapter plus vite que Papa. Ils comprirent très vite que Maman et Papa ne s’aimaient plus mais que ça n’influerait jamais sur l’amour que nous nous porterions. Ils discutaient de manière assez décomplexée de notre petite logistique et autre organisation et se projetaient très bien dans ma nouvelle région et les activités qu’elle pouvait mettre à leur disposition.

La situation n’étant pas confortable pour moi, je cherchais forcément à me rassurer par tous les moyens possibles. Et c’est ainsi que sur le net, j’ai trouvé l’intervention d’un psychologue sur le sujet:

  • Les enfants sont plus résilients que l’on croit. Je le répète souvent, nous sommes victimes d’idées toute faites en psychologie de l’enfant : un incident de vie, une séparation précoce laissera des traces indélébiles plus tard…. Il n’est pas question de faire n’importe quoi avec ses enfants, mais de là à croire que tout événement difficile à vivre va les casser pour toute leur vie… Mon conseil serait de bien évaluer en amont la réaction possible de vos enfants. Mais si vous sentez que cela sera impossible pour vous en tant que maman/papa, il vous faudra choisir. Si votre décision est de faire cette année d’études éloignée de chez vous, avec l’aide du téléphone, de « skype », vous pouvez maintenir une bonne relation avec les enfants, surtout si vous revenez chaque week-end. C’est souvent ce que beaucoup d’enfants vivent dans une « garde alternée ». [Source]

Comment Papa ressent la distance avec ses enfants ?

Les premiers temps ont été difficiles pour moi. Très difficiles. S’adapter à la distance quand on est un Papa hyper protecteur, un Papa hyper présent n’est clairement pas chose aisée. Cependant, la relation avec leur Maman étant devenue impossible, j’avais fait le choix de ne pas me battre et de respecter sa décision de séparation en lui laissant le logement ainsi que tous les attributs du quotidien afin que les enfants ne soient pas “trop” secoués par la nouvelle situation.

Ceci étant posé, j’ai eu la chance de rencontrer et d’avoir été accompagné par une femme formidable qui m’a aidé à me reconstruire et à passer outre cette épreuve.

Ayant traversé une enfance peu commune dans le mauvais sens du terme, il est à noter que ma manière d’avoir vécu tout cela est peut-être bien plus singulière et impactante émotionnellement qu’une personne ayant eu une enfance bien plus équilibrée. Ma sensibilité étant exacerbée et à fleur de peau, nous ne sommes pas égaux face aux turpitudes de la vie.

Si cette nouvelle vie était à refaire, je foncerais sans hésiter car non seulement je suis devenu un homme pleinement heureux et épanoui mais aussi un Papa comblé car les liens sont devenus beaucoup plus forts entre mes enfants et moi. Nous vivons ces moments avec intensité accompagnés de leur belle-maman et de leur petit frère fraichement arrivé.

Conclusion – Vivre loin de ses enfants, mon vécu

Peu importe la situation dans laquelle vous vous trouvez, sachez que la lumière finit toujours par revenir. Elle peut mettre un temps que l’on estime interminable mais elle revient.

Le tumulte de la vie est une succession de cycles qui nous permet de mettre en relief les parts lumineuses de notre existence. D’y accorder plus d’importance en ne faisant pas des petits bonheurs du quotidien, des acquis.

J’étais un enfant brisé qui a engendré un homme en souffrance puis un Papa empli de culpabilité alors que je n’étais coupable que d’avoir souhaité l’équilibre de mes amours. Aujourd’hui, je suis celui qui savoure chaque instant de sa vie, qui apprécie le ciel bleu et le silence de la nuit. Celui qui s’est déjà pas mal reconstruit et qui a énormément de projets où ses trois premiers enfants font partie intégrante.

Nous sommes une vraie famille, elle n’est pas recomposée car à mes yeux, elle n’est que continuité.

La vie vaut d’être vécue, c’est une certitude.

Ecrit par

Papa d'Amour, voilà ce que j'essaye ambitieusement, d'être. Avec tout ce que ça comporte d'imperfection. Avant de connaître la paternité, je voulais idéalement être la source intarissable d'amour dont mes enfants auraient besoin, être leur premier réflexe lorsqu'ils seraient en difficulté ou encore le premier pansement des bobos coeur... Idéalement. Tout cela a pris une dimension que je n'aurais jamais estimée aussi importante en devenant père: j'étais né pour être Papa.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Et si on recommençait tout ... en Normandie ? - Papa d'amour

Laisser un commentaire

Ce que vous pourriez aimer ...

Bavardages

Quelle belle découverte, le bain libre pour une motricité libre! Avec mon fils de 3 mois, j’ai expérimenté cette méthode qui est assez simple...

Bavardages

Aujourd’hui, je vous parle de ma petite expérience avec mon fils de 3 mois. Un sujet auquel tout parent ou presque est confronté peu...

Bavardages

Le choix de l’éducation est souvent lié à son propre passé, le suivi du schéma familial. Ayant été abandonné par mon père depuis toujours...

Conso

Aujourd’hui il est question de l’étiquette énergie. On va parler conso! Vous connaissez très certainement cette fameuse étiquette (A+++,A++,A+,B,C) qui en magasin, trône fièrement...

Vadrouilles

Et si on recommençait tout en Normandie ? Beau projet n’est-ce pas ? Le confinement et la situation des grandes métropoles actuelles, nous ont...

Bavardages

Aujourd’hui, je souhaite vous parler de notre expérience “Mon bébé de 7 mois a eu 39°C de fièvre” après l’épreuve des coliques du nourrisson...

Copyright © 2020 Papa d'amour.

fr Français
X
%d blogueurs aiment cette page :